Mission d’écovolontariat : Comptage de 24h à Masuma Dam (2)

Accueil/Zimbabwe Mission Rhino - Carnet de voyage/Mission d’écovolontariat : Comptage de 24h à Masuma Dam (2)

Brrrrr, on est littéralement congelé … Nos duvets ne sont pas assez chauds et c’est limite un soulagement quand Annabelle et Olivier viennent nous réveiller pour la relève !

J’enfile directement la doudoune d’Olivier et me sert un bon café chaud avant la première ronde autour du plan d’eau. Seuls les yeux des lapins réfléchissent dans la lumière. Rien à signaler.

D’ailleurs, on signalera rien du tout jusque 2h. Ni David et Damien jusque 4h. En fait, personne n’aura rien vu de la nuit. Mais Steve et Sue réouvrent le bal vers 7h avec 2 waterbucks alors que tout le monde se réveille doucement … et fraîchement !

Après le petit déjeuner, on replie les lits, on fait un mini brin de toilettes et on reprend notre poste jusque midi. Les crocos semblent avoir repris le travail eux aussi et viennent se réinstaller sur le bord du plan d’eau.

A midi, on range le camp et, après une petite photo de l’équipe, on démarre la voiture qui fonctionne parfaitement ! On tracte celle de Sue alors qu’on aperçoit un éléphant quitter le point d’eau ! Mince alors, on l’a raté celui-là !

Sur la route, on cherche José qui a dû filer dans la direction inverse. On s’arrête déjeuner à Mandavu, au bord d’un grand lac permanent. L’attraction principale de Mandavu reste sa colonie de damans. A cette époque de l’année, pleins de petits sont nées et on ne se lasse pas de les prendre en photo. Habitués à la présence de l’homme, ils jouent les vedettes et restent perplexes un long moment devant la caméra vidéo.

On rentre ensuite sur Sinamatella où une première séance de lessive nous attend. On se pose pour l’apéritif quand Nicolas, le fils de Sue et Steve arrive dans la nouvelle voiture financée par le don d’un ancien volontaire de Planète Urgence. Nick nous accompagnera jusqu’à la fin de la mission. Après dîner, on part préparer nos sacs pour le prochain comptage au son des rugissements de José, de retour dans la vallée.

2016-12-02T14:09:50+00:00

Un commentaire

  1. Bernard L. 1 décembre 2012 à 4 h 52 min␣- Répondre

    La photo de la famille daman est extra, bravo Julie !
    De quoi réjouir le coeur de toute personne qui aime ce charmant biquet… Et d’ailleurs, qui pourrait ne pas l’aimer ?
    Sinon toujours bien raconté ! On frissonne de froid avec vous. Et, tel Drogo, on attend à moitié ensommeillé et 100 % frigorifié les visiteurs nocturnes qui ne viennent jamais…

Laisser un commentaire