Zambie : Des lions et des tsé-tsé (épisode 1)

Accueil/Zambie & Zimbabwe - Carnet de route/Zambie : Des lions et des tsé-tsé (épisode 1)

En Afrique, il vaut mieux être matinal et c’est à 6h qu’on se réveille dans le but d’explorer la zone de Mayukuyuku. On compte bien y trouver quelques lions et pourquoi pas un léopard ! Il y a justement une jeune femelle qui vit dans le coin en ce moment … Mais cette année, on a du mal à démarrer et on quitte finalement le camp à 7h30. Il faut dire que la rivière Kafue offre déjà un joli spectacle au petit matin.

On passe à l’accueil prendre la carte de la région et on file en direction du lagon. Pippa nous dit que des lions y ont été vus pas plus tard qu’hier. Il n’en faut pas plus pour établir notre trajet. On franchit la route goudronnée pour se rendre en dehors des limites officielles de Kafue. Bizarrement, notre camp se trouve à l’intérieur du parc mais la zone la plus sympa à visiter est à l’extérieur … Bref, les animaux n’ont pas de barrières !

MAYUMAP_BIG

Les alentours de Mayukuyuku sont composés, comme tout Kafue, de forêts de miombos et de mopanes, éclaircis par quelques pans ici et là. Les routes sont très praticables même s’il faut lutter un peu contre la poussière à cette époque de l’année.

On croise d’abord une petite famille d’éléphants à qui on cède cordialement le passage. Plus loin, on rencontre des sortes d’impalas à poils longs. Il s’agit de pukus qu’on va voir très souvent partout dans le parc. Puis ce sont des vervets qui attirent notre attention alors qu’ils batifolent dans les arbres.

Les mouches tsé-tsé s’invitent dans notre voiture au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans le bush. Depuis le Tarangire en Tanzanie, on n’avait plus eu affaire à elles. On avait même oublié la douleur de leurs piqures ! Et elles sont vraiment vaches les tsé-tsés. On imaginait pas encore que ce serait un combat de tous les jours à Kafue et qu’on allait devoir redoubler d’ingéniosité (ou pas) pour les éviter ou, du moins, gérer la cohabitation forcée avec ces diablesses … Bref, on vous dira plus tard ;-)

A part ça, on est tranquille ici. On a l’impression d’avoir la région pour nous tout seul lorsqu’on croise nos voisins de camping : un couple d’anglo-italiano-zambien (ou un truc comme ça) travaillant pour une ONG venant en aide aux fermiers. On discute de nos trouvailles du matin. Finalement pas de scènes extraordinaires, ni pour eux, ni pour nous, mais une belle balade à travers brousse.

On poursuit quand même vers le lagon, notre objectif du jour. A peine 100 mètres plus loin, on aperçoit la silhouette de 2 oreilles rondes dans les herbes. Puis une queue qui tape au sol. Pas de doute, c’est un lion ! On finit par regarder devant nous et en voilà justement 7 autres qui arrivent et se posent au bord de la piste ! Il s’agit d’un groupe de jeunes mâles qu’on reste à observer un long moment … C’est toujours chouette de passer du temps avec les lions et ceux-là sont particulièrement marrants avec leurs poils d’adolescent sous le menton et leurs traits de caractère. L’un a l’air pas très malin et l’autre carrément ronchon, non ?

On fait notre pause déjeuner au bord de la rivière, à côté d’un troupeau de pukus, escortés par quelques bubales et 2 éléphants. On repart ensuite vers Mayuku dans l’idée d’arriver vers 16h et prendre notre temps pour organiser la voiture et se reposer un peu.

En chemin, aux alentours de Chunga, face au Mukambi Lodge, on se fait royalement engueuler par 3 éléphants super furax qu’on passe si près d’eux. Ok, on les avait pas vu mais à priori, eux non plus !

Au camp, on discute avec nos petits voisins, super déçus d’avoir loupé les 8 lions à quelques minutes ! On apprend qu’ils dorment à même le sol depuis hier à cause de leur matelas gonflable troué. On décide de déplier la 2e tente pour sortir le matelas en mousse avant que leur week-end ne se transforme en un énorme mal de dos !

La lumière s’adoucit doucement sur Mayuku et on profite de l’ambiance grenouilles et hippos en prenant notre apéritif. Franchement, il fait bon vivre au bord de la rivière !

2016-12-02T14:09:44+00:00

2 Commentaires

  1. Georges 30 octobre 2011 à 7 h 06 min␣- Répondre

    C’est toujours un plaisir de lire vos aventures tranquillement depuis chez soi ! sans vilaine mouche tsé-tsé. La suite, la suite !!!

    • Tawana Blog 30 octobre 2011 à 22 h 06 min␣- Répondre

      Ca vient, ça vient !! :) Et l’affaire des tsé-tsé est loin d’être terminée … Vincent s’est montré assez imaginatif sur la question, voir destructif ;-)

Laisser un commentaire