Au coeur de la forêt tropicale de Kibale

Accueil/Ouganda & Rwanda - Carnet de route/Au coeur de la forêt tropicale de Kibale

Ce matin, nous avions rendez-vous à quelques mètres du camping avec les rangers de Kibale pour partir à la rencontre des chimpanzés et passer la journée avec eux.

Beau programme qui tombe complètement à l’eau. Avec le stress d’hier et la contrariété de notre découverte, la nuit a été difficile et mon estomac est littéralement en vrac. Impossible de me lever à 5h30 après à peine 1h de sommeil. Le corps refuse toute coopération, la tête aussi …

Vincent, toujours vaillant, part avertir le ranger que nous ne pourrons pas venir et discute un moment avec nos voisins de camping qui ont aussi loué leur voiture chez Road Trip.

On apprend qu’ils ont eu un problème mécanique à Ishasha et que le loueur a d’abord envoyé un mécanicien qui n’a pas su réparer la panne. Ils sont restés bloqués 2 jours là-bas en attendant une nouvelle voiture … Ils avaient pas l’air très content mais bon, ils ont pas de blattes eux au moins ;-)

Deuxième tentative de réveil à 7h. Ca va un peu mieux mais il faut d’urgence soulager l’estomac avec du thé sucré et une banane. Au lodge, le manager nous explique que tout n’est pas fichu et qu’on peut encore essayer de rejoindre le groupe dans la forêt. Une lueur d’espoir réapparait. On file au bureau de l’Uganda Wildlife Authority et on arrange le coup avec un ranger qui nous guide jusqu’au lieu où se trouve déjà Gérald, le tracker et Steffi, une sympathique hollandaise.

Pendant un instant, on oublie notre problème de blattes et c’est tant mieux ! Sauf qu’il y a pas que les blattes qu’on oublie, il y a aussi la batterie de l’appareil photo :( On est maudit ! Il reste la caméra et nos yeux pour seule consolation …

Quand on arrive sur place, les chimpanzés sont toujours dans leur nid tout en haut des arbres. On peut à peine les voir dans les hauteurs de la canopée. Quand soudainement des cris raisonnent de partout, le ranger nous demande de le suivre rapidement à travers les bois. Nos amis primates ont décidé d’aller se dégourdir les pattes et il faut surtout pas les perdre de vue ! C’est une véritable course qui s’engage mais on n’a pas l’habitude de courir dans des forêts aussi épaisses, nous ! Nos chimpanzés n’en ont que faire : ils filent et se faufilent partout, même dans la végétation la plus dense, nous facilitant vraiment pas la tâche :)

Il en sera ainsi durant toute la journée jusqu’à ce qu’on perde tous les membres du groupe et qu’on finisse avec un seul d’entre eux, plus disposé à se reposer un peu. Et rien que ça, ça vaut le coup d’oeil !

En soi, le « Chimpanzes Habituation Experience », c’est marrant et quand on revoit les images, on regrette pas. On a été seulement déçu par le côté non exclusif de l’activité. Les groupes venant faire un simple tracking défilent toute la journée squatter « nos animaux », dans une discrétion parfois toute relative. Du coup, on perd la sensation d’un contact privilégié avec les rangers et avec les chimpanzés en cours d’habituation. Dommage, c’est exactement ce que nous étions venus trouver ici.

Quoiqu’il en soit, on a sauvé notre journée et on a pu observer quelques-uns des 1450 chimpanzés de Kibale dont la forêt abrite la plus grande densité de primates d’Afrique, parmi lesquels le babouin olive, le colobe, le mangabey à joues blanches ou le rarissime cercopithèque de l’Hœst. Et ça, c’est top !

A 15h30, on est mort de courir dans les bois. Steffi est là depuis 6h et la fatigue est encore pire pour elle. On prend le chemin du retour et on embarque tous le monde dans notre véhicule contaminée … en espérant que personne ne remarque rien …

Au lodge, on prend les choses en main. On vide toutes nos affaires, on secoue, on traque, on range, on referme scrupuleusement toutes les valises, et on asperge copieusement la voiture avec l’insecticide prêté par le lodge. L’idée est de laisser agir toute la nuit en espérant que le produit vienne à bout de l’invasion.

Après tous ces efforts, on se sent un peu soulagé. On se douche et on part diner au lodge, dans un esprit bien plus détendu qu’hier. Pendant qu’on sirote notre apéro, la pluie et l’orage se mettent à tomber fortement sur Kibale. Ici, il pleut quasiment tous les jours … pour le plus grand bonheur de nos insectes de compagnie qui raffolent de l’humidité !

Merci à Steffi pour le partage de ses photos :)

2016-12-02T14:09:36+00:00

Laisser un commentaire