Moremi Nord … Bredouille …

Accueil/Botswana Nord - Carnet de route/Moremi Nord … Bredouille …

Éreinté par notre soirée de la veille, on ouvre les yeux tardivement ce matin (oui 6h30, c’est tard par ici …). De jour, on constate l’étendu des dégâts. On s’y attendait, la voiture est couverte de boue mais l’intérieur est malheureusement dans le même état … On prend congé de nos hôtes pour rejoindre le camp de Xakanaxa et ses douches !

A notre arrivée, on est accueilli par nos amis belges qui se demandaient où on était passé. Nicole nous propose un café et on raconte nos aventures de la nuit. Après une bonne douche, on commence le nettoyage. Tout y passe : crics, cordes, chaussures, tapis et moquette de la voiture …

Finalement, on réussit à décoller vers 10h. Trop tard pour espérer voir un lion et pour se balader dans les alentours :( Ce soir, nous n’avons pas de réservation pour la nuit et il faudra trouver où dormir dans la zone de Khwai River. On file donc vers le nord.

Au camp, il se disait que la route la plus au nord était en eau mais qu’il était possible de passer par la seconde. C’était sans compter sur la grosse mare qui nous a coupé net à mi-chemin.

Echaudés par notre embourbement de la veille, on est moins courageux d’un coup. Ça parait vraiment profond et on se pose quelques minutes sur le côté pour réfléchir à la situation. Une voiture de rangers passe et franchit la mare sans aucun problème mais ne nous attend pas …

On reste un moment hésitant avant de faire demi-tour : pas question de passer la journée dans la mare. Du coup, nous voilà partis pour un détour de 60 km via South Gate sur une des pistes les plus ennuyeuses de Moremi.

D’ailleurs la journée sera sans doute la moins riche en rencontre. On se demande aussi si elle n’est pas la plus chaude que nous ayons eu jusqu’ici. Finalement, la mare était peut-être la bonne option :)

A North Gate, on s’arrête interroger le ranger sur la présence des animaux (et des prédateurs … M’enfin, on va bien finir par les trouver quand même …). Quelques uns d’entre eux auraient été vu ce matin à l’extérieur du parc, non loin d’ici vers un lac.

On en profite pour demander si on peut rester pour la nuit. Enfin la chance nous sourit et on nous donne l’emplacement n°7 ! Résultat, on a 3 bonnes heures devant nous avant la tombée de la nuit pour trouver le lac magique, entouré d’une grande troupe de lions se reposant à l’ombre des baobabs … oui, on peut rêver :)

Malheureusement, on est très vite confronté à une route barrée par l’eau qu’il semble impossible de franchir, ou alors à la nage … On tente les multiples déviations et même problème quelques kilomètres plus loin. Le lac devait être tout proche et on ne parvient pas à le localiser. Malheureusement, on n’a pas de cartes précises du coin pour nous aider.

Nous retournons dans Moremi et explorons les alentours jusqu’à la plaine des chiens sauvages mais encore une fois, on est bredouille ! Mauvaise journée pour un safari, on retourne au camp où on retrouve Nicole et Marc sur notre emplacement ! Nos destins sont liés et on décide de partager la place et un gros plat de pâtes ! La soirée est franchement sympa. On veille un peu plus tard que d’habitude, à peine dérangé par une hyène qui passait par là …

2015-07-28T14:17:37+00:00

Laisser un commentaire