Chacun cherche son gorille (ou comment réserver un permis gorille)

Accueil/Ouganda & Rwanda - Préparatifs/Chacun cherche son gorille (ou comment réserver un permis gorille)

Nous avons choisi de visiter l’Ouganda et le Rwanda pour l’opportunité exceptionnelle que les 2 pays offrent de rencontrer les gorilles des montagnes. Nous avons d’ailleurs décidé de rendre visite à ces grands primates de chaque côté de la frontière parce que les rencontrer 2 fois, on pense quand même que c’est mieux :o)

Mais alors, où faut-il aller vraiment et comment faut-il s’y prendre ?

Tout d’abord, la visite est soumise à l’obtention d’un permis. Il est conseillé de réserver plusieurs mois à l’avance pour garantir sa place même s’il est toujours possible que des permis soient encore disponibles à la dernière minute. Etant donné que c’est essentiellement pour les gorilles que nous nous rendons dans ce coin d’Afrique, on a opté pour la sécurité :-)

Côté Ouganda, on a d’abord choisi l’endroit où aura lieu la rencontre, soit la forêt de Bwindi bien que les gorilles soient également visibles au Mgahinga National Park. Il a fallu ensuite déterminer la famille que nous souhaitons visiter parmi les 10 groupes de gorilles habitués à l’homme et répartis dans l’ensemble du parc :

  • Les groupes Habinyanja, Mubare et Rushegura, respectivement fort de 19, 6 et 20 gorilles vivent dans la région de Buhoma au Nord de Bwindi. Depuis 2011, le groupe Orozugo et ses 23 gorilles, encore un peu timides, est également ouvert à la visite.
  • Les groupes Nkuringo, Mishaya et Nshongi comptant 18, 11 et 26 gorilles vivent dans la région de Nkuringo et Rushaga à l’Ouest et au Sud de Bwindi. Ici aussi, un nouveau groupe nommé Kahungye est désormais accessible depuis 2011.
  • Les groupes Bitukura regroupant 14 gorilles et Kyaguriro, composé de 16 animaux et généralement réservé aux chercheurs, vivent dans la région de Ruhiha à l’Est de Bwindi.

8 permis sont attribués par jour pour chaque groupe (excepté le dernier) soit 72 places potentiellement disponibles. Le groupe Nkuringo ne peut pas être réservé plus de 6 mois à l’avance puisqu’il a l’exclusivité d’un lodge avant cette période. C’était le groupe que nous avions choisi initialement pour finalement réserver le groupe de Nshongi et garantir notre permis (on vous expliquera dans un autre post pourquoi nous avons dû un peu précipiter la réservation de notre permis ougandais …).

Le permis peut s’obtenir sur place directement auprès de l’Uganda Wildlife Authority à Kampala.

Uganda Wildlife Authority Head Quarters
Plot 7 Kira Road,
Kamwokya. P.O. BOX 3530, Kampala, Uganda.
Tel : +256 414 355 405/404/403/400
Fax : +256 414 346 291
e-mail : info@ugandawildlife.org

D’après nos essais infructueux, il semble difficile de réserver par mail (mieux vaut tenter par téléphone ?) mais tous les professionnels du tourisme (lodge, guesthouse et même le loueur de voiture !) se proposent de le faire à votre place contre une commission (dans les 30$ par permis).

Nous avons cédé à cette facilité (avions-nous vraiment le choix de toutes façons ?) après quelques échanges de mails avec Robert du Nkuringo Campsite qui a su nous conseiller et nous aider dans cette démarche.

Robert s’est proposé également de prendre en charge la réservation des permis côté Rwanda ce qui a fini de nous convaincre d’utiliser ses services.

Là bas, le permis pouvait a priori être obtenu directement auprès de l’Office du Tourisme et des Parcs Nationaux (ORTPN) de Kigali.

The Rwanda Office of Tourism and National Parks
Boulevard de la révolution N°1
PO BOX 905 Kigali, Rwanda
Tel : (250) 576 514
e-mail : reservation@rwandatourism.com

Mais le bureau est connu pour ne jamais répondre aux mails (ce que nous confirmons) et de ce que nous avons compris concernant les démarches effectuées par Robert, il a été obligatoire, même pour lui, de s’adresser à une compagnie de tourisme rwandaise pour jouer les intermédiaires. Il ne semble donc plus possible de réserver son permis directement ou même par un tour opérateur étranger (à vérifier) !

Le parc des Volcans est l’unique endroit où voir des gorilles au Rwanda. Une bonne vingtaine de groupes de gorilles vivent ici, dont la plupart est habituée à l’homme. Parmi eux, 10 groupes sont officiellement « ouverts » aux visites, elles-mêmes restreintes à 8 invités par groupe et par jour, soit une capacité quasi-identique à Bwindi.

Chaque groupe est plus ou moins important et plus ou moins facile à atteindre, voici donc quelques indications :

  • Groupe Susa, le plus éloigné et le plus difficile à atteindre sur les pentes du mont Karisoke, composé de 33 gorilles dont 2 dos argentés, 3 bébés et des jumeaux. C’est le groupe le plus populaire mais attention, on dit que l’accès est très raide et qu’il faut parfois plusieurs heures avant de les trouver !
  • Groupe Karisimbi, nommé en référence au volcan éponyme, né de la scission du Susa, composé de 16 gorilles dont 2 dos argentés et 2 bébés. Le groupe occupe une aire de répartition demandant de grimper assez haut sur les pentes du volcan et donc nécessairement de bonnes conditions physiques !
  • Groupe Sabyinyo dont le territoire se trouve entre le mont Sabyinyo et le mont Gahinga, fort de 13 gorilles dont 2 dos argentés et 2 bébés. Le groupe est dirigé par Guhonda, un des mâles les plus impressionnants jamais mesuré avec ses 220 kg ! L’avantage d’aller à la rencontre de ce groupe est qu’il est le plus facilement accessible et que sa structure réduite favorise son observation durant la seule petite heure où on reste avec eux.
  • Groupe Ugenda, signifiant « être sur le coup », composé de 11 membres dont 2 dos argentés, installé dans la zone de Karisimbe
  • Groupe Bwenge, comprenant aussi 11 gorilles mais 1 seul dos argenté. Ce groupe a eu des moments plutôt difficiles en perdant 6 de ses bébés pour différentes raisons mais semble revenir à des temps plus heureux avec 2 naissances intervenues ces dernières années.
  • Groupe Treize, renommé Agashya (« quelque chose de nouveau »), regroupe aujourd’hui 26 gorilles dont 2 bébés et 1 dos argenté appelé Agacya qui, parait-il, est particulièrement cool :-)
  • Groupe Amahoro (« pacifique ») composé de 18 gorilles dont 2 dos argentés, vivant sur les pentes assez raides du mont Visoke.
  • Groupe Umubano composé de 13 gorilles dont 2 dos argentés et 2 bébés, mené par un ancien membre du groupe Amahoro
  • Groupe Kwitonda, signifiant « humble » qui habitait plutôt côté Congo mais qui semble s’être installer de façon permanente côté Rwanda depuis quelques années. Il se compose de 23 gorilles dont 4 dos argentés et 2 bébés.
  • Groupe Hirwa (« le chanceux »), formé à partir de membres issus du groupe Treize et Sabyinyo, comprenant 16 gorilles dont 1 dos argenté, 1 bébé et des jumeaux.

A la différence de l’Ouganda, on ne réserve pas une famille de gorilles en particulier au Rwanda. La répartition des invités se déroule sur place, le matin même, en fonction des volontés et des capacités physiques de chacun. Evidemment, on a bien envie de tenter le groupe Susa et de revenir sur les traces de Dian Fossey mais attention à ne pas se surestimer !

Dernière chose concernant les permis : le prix. A ce jour, il coûtent 500$ par personne dans les 2 pays. Mais le Rwanda est en train de réviser ses tarifs ce qui risque d’engendrer une augmentation également en Ouganda ou au moins une pression non négligeable sur l’obtention des permis .. On en reparle plus tard !

15 Août 2012 Il semblerait aujourd’hui que le Rwanda Development Board Tourism and Conservation Reservation Office ait pris le relais sur les activités touristiques au Rwanda et notamment l’achat des permis gorilles, ce qui a le mérite de clarifier la situation et de ne pas contraindre à utiliser les services d’un TO. Même numéro de téléphone et même adresse email que l’ORTPN cités ci-dessus. Les locaux sont par contre situés Boulevard de l’Umuganda, Gishushu, Nyarutarama Road à Kigali.
11 tawanautes aiment cet article, et vous ?
2017-06-22T11:15:50+00:00

Laisser un commentaire