Au bord du lac Kivu, de Gisenyi à Kibuye

Accueil/Botswana > RD Congo – Carnet de voyage/Au bord du lac Kivu, de Gisenyi à Kibuye

Le lac Kivu est sans aucun doute un de nos coins préférés du Rwanda. Les paysages y sont magnifiques et l’atmosphère authentique, même si les conditions de vie des rwandais du Kivu sont objectivement plus difficiles qu’ailleurs dans le pays.

De retour du Congo, nous récupérons notre voiture au Inzu Lodge, à proximité de la ville de Gisenyi où nous passons une journée paisible avant de repartir vers le sud du pays.

Gisenyi est la capitale du district de Rubavu et la cinquième plus grande ville du Rwanda. L’agglomération n’est pourtant pas très étendue mais l’ambiance y est particulièrement détendue.

Nous faisons un tour à Kivu Beach, histoire de saluer les chauve-souris nichées dans les arbres le long de la plage. Il nous semble qu’elles sont encore plus nombreuses que la dernière fois et qu’elles ne se contentent plus d’occuper seulement les palmiers !

Puis, on se rend en ville à la recherche du marché et de l’atelier des poupées.

poupeeLe marché est évidemment plus petit que Kimironko mais on y trouve sensiblement les mêmes choses. L’atelier des poupées vaut par contre le détour ! Cette coopérative, aidant les femmes à sortir de la pauvreté, se situe sur l’Avenue du Marché, au niveau de l’Avenue de l’Umuganda, dans une cour intérieure indiquée par une pancarte assez peu visible.

Une boutique est adossée à l’atelier où les femmes fabriquent différents objets à partir de tissus et de rembourrage en sacs à patates découpés en lamelle. L’atelier est connu pour ses fameuses poupées réversibles mais aussi pour ses animaux en tissu : éléphants, tortues, girafes… Les couturières fabriquent également de très jolis sacs, trousses ou bijoux. Les prix sont vraiment accessibles, c’est donc l’occasion de se faire plaisir en soutenant l’artisanat local.

Le lendemain, on se réveille à l’aube. Sur le lac, les pécheurs sont déjà au travail dans leur bateau traditionnel.

Notre prochaine étape se situe à Kibuye, à 100 km d’ici, que nous avons prévu de rejoindre en longeant les rives du Kivu. Sauf qu’on fait ce qu’on a souvent l’habitude de faire et nous partons sans même regarder l’itinéraire. Après tout, on connaît, on est déjà venu, c’est donc par là :)

La piste longeant le lac nous offre de remarquables points de vue et des rencontres très sympathiques avec les habitants des villages que nous traversons. Par contre, elle est totalement défoncée par endroit, nous rappelant de biens mauvais souvenirs tanzaniens…

On finit par ouvrir le GPS et nous rendre compte qu’on est pas du tout sur la « route principale » reliant Gisenyi à Kibuye mais sur les pistes secondaires du Congo Nile Trail.

On demande notre chemin à un policier qui nous escorte avec un camion jusqu’à la bifurcation devant nous remettre sur la bonne route. Sauf qu’elle n’est pas vraiment bonne non plus la bonne route ! Et Kibuye nous semble encore bien loin…

On arrive en début d’après-midi dans un endroit splendide nous faisant très vite oublier les déboires de la route. On s’installe au home St Jean et on part découvrir la beauté du lieu. On se sent dans un endroit complètement à part, presque hors du temps, qui inspire la paix et la contemplation.

On boit un thé au Centre Béthanie avant l’arrivée de l’orage. Kibuye prend alors des allures presque bibliques !

Notre timing ne nous permet pas de rester plus longtemps ici et d’explorer les îles mais nous ne regrettons pas d’être passé par cette endroit absolument enchanteur !

 

8 tawanautes aiment cet article, et vous ?
2016-12-02T14:09:25+00:00

Laisser un commentaire