Préparatifs et itinéraire pour une escapade dans le Central Kalahari

Accueil/Botswana Kalahari - Préparatifs/Préparatifs et itinéraire pour une escapade dans le Central Kalahari

On s’est souvent imaginé planter notre tente quelque part dans le désert du Kalahari. Rien que le mot désert est déjà pour nous une invitation au voyage qui évoque tout un tas de trucs : sable, suricates, hyène brune, isolement, aridité … Ben oui, nous, ça nous fait envie :) Surtout qu’on garde un excellent souvenir du Makgadikgadi qui avait su nous surprendre par ses paysages singuliers et la richesse de sa faune.

Le départ de notre escapade est prévu pour fin Avril. A cette période, on ne sera pas vraiment confronté à la grosse sécheresse et aux fortes températures. L’été austral et les pluies qui l’accompagnent seront tout juste terminés, laissant place à de belles journées ensoleillées pas trop chaudes (25-28°C) et à des nuits pas encore glaciales (10-15°C). Les paysages devraient être assez verts et on dit que c’est un bon moment pour venir par là puisque les antilopes reviennent profiter de l’herbe fraîche, suivies normalement de quelques prédateurs fortement intéressés …

Etape 1 : Le Kalahari, c’est vaste … Alors, on va où ?

Le désert du Kalahari, c’est 900 000 km2 de sable s’étendant sur une grande partie du Bostwana et débordant sur la Namibie et l’Afrique du Sud. Il existe 3 parcs nationaux ou réserves ouvertes aux visiteurs : le Kgalagadi Transfrontier Park, Khutse Game Reserve et le fameux Central Kalahari Game Reserve (dit CKGR). C’est ici, au coeur du Botswana, que nous avons choisi de venir pour cette nouvelle aventure semi-désertique.

L’idéal aurait été de traverser entièrement la réserve du Nord au Sud. Mais nous n’avons que 5 jours à y consacrer au départ de Maun. On se contentera donc de la partie supérieure du parc pour un itinéraire plutôt classique de Sunday Pan à Piper Pan, en passant par Deception Valley. Ca nous fait déjà pas mal de kilomètres à parcourir, surtout entre Sunday Pan et Piper (les camps de Letiahau n’étaient plus disponibles pour nous permettre de faire une halte entre les deux) :

  • Jour 1 : Matswere Gate (depuis Maun) > Sunday Pan : 40 km
  • Jour 2 : Sunday Pan
  • Jour 3 : Sunday Pan > Piper Pan : 115 km
  • Jour 4 : Piper Pan > Deception Valley : 95 km (faisable en 4h a priori)
  • Jour 5 : Deception Valley > Matswere Gate (puis Maun) : 30 km

itikalahari

Etape 2 : On cherche un vol pas trop cher

On arrivera à Maun depuis Kasane. Parce qu’en fait, on ne fait pas que passer quelques jours dans le Central Kalahari, on visite aussi certaines villes du pays pour d’autres raisons que les vacances :)

On partira de Paris en direction de Johannesburg via le vol de nuit d’Air France (celui qu’on prend presqu’à chacun de nos voyages en Afrique). De là, on rejoindra Gaborone, puis Kasane et enfin Maun. Pour des raisons de correspondance, on a choisi un vol sur South African Airways pour aller jusqu’à la capitale botswanaise. Tous les autres vols ont été réservés sur Air Botswana.

On a donc au final une feuille de route qui ressemble à ça (prix par passager) :

  • Paris / Joburg, aller-retour, Air France, 800 €
  • Joburg / Gaborone, aller simple, South African Airways, 130 €
  • Gaborone / Kasane, aller simple, Air Botswana, 160 €
  • Kasane / Maun, aller simple, Air Botswana, 72 €
  • Maun / Joburg, aller simple, Air Botswana, 205 €

Etape 3 : On loue un 4×4 tout équipé

On n’a pas cherché très loin pour la location de la voiture et c’est assez naturellement qu’on s’est tourné vers la famille McKenzie qui opère à Maun. Nous avons échangé quelques mails avec un certain OB qui nous apprend qu’un seul véhicule est encore disponible à nos dates et qu’il ne sera équipé que d’une tente au sol. C’est sur, c’est moins bien. Mais depuis notre séjour en Ouganda et au Rwanda, on sait qu’on pourra y survivre :)

On découvrira donc le Central Kalahari au volant d’un Hilux single cab bakkie équipé pour la somme de 1250 pulas par jour (soit 117 €).

La réservation a nécessité une avance de 20% du total, le reste pouvant être régler sur place.

Etape 4 : On réserve les campsites

Voilà sans doute l’opération la plus délicate de nos préparatifs. Elle demande persévérance, patience et bonne volonté. Et même avec ces 3 qualités en poche, c’est pas gagné de pas s’énerver un petit peu quand même. On vous explique : depuis 2009, la gestion de nombreux campsites parmi les plus fréquentés et les plus stratégiques a été confiée à des sociétés privées. On aurait alors pu penser que les réservations en seraient facilitées mais ce n’est pas (encore ?) le cas.

Nous concernant, c’est le tour opérateur Bigfoot qui a remporté les campsites du CKGR. Et chez Bigfoot, la communication par mail n’est pas super fluide. Non seulement les délais sont très longs entre chaque message mais les réponses sont en plus très laconiques, non signées et sans aucune information concernant la suite du dossier.

On a quand-même réussi à aller au bout alors voici comment ça marche :

  • Il faut d’abord passer une demande de réservation via le site web de Big Foot en précisant bien les dates et les camps souhaités (plus on est précis, mieux c’est …).
  • Un consultant Big Foot va vérifier les disponibilités et renvoyer une facture sur laquelle il est précisé que 30% du montant doit être versé sur leur compte pour confirmer la réservation. On conseille plutôt de payer la totalité en une fois, c’est plus simple pour eux et même pour nous.
  • Nous avons envoyé la preuve du paiement par mail ce qui leur permet de retrouver les informations plus facilement. La transaction met environs 5 jours avant d’apparaitre sur leur compte.
  • Big foot nous a adressé alors un voucher à présenter à l’entrée du parc.

Tout ceci a demandé presque 2 mois … Il ne faudra donc pas trop s’étonner de la longueur de la procédure et du ton plutôt impersonnel des mails reçus ;-) Le mieux si on se sent à l’aise, c’est encore de passer la réservation par téléphone.

A toutes fins utiles, voici dans l’ordre chronologique de nos échanges, la liste de toutes les adresses mails que nous avons utilisées pour aboutir à notre réservation :

Concernant les tarifs, il faut savoir que la privatisation des camps a largement fait augmenté les prix pratiqués. Aujourd’hui, un campsite géré par un tour opérateur se loue 200 pulas par personne contre 30 pulas pour les camps restés sous la gestion du Departement of Wildlife and National Parks (DWNP).

Dans notre cas, nous avons demandé 3 camps gérés par Bigfoot (2 à Sunday Pan et 1 à Piper Pan) et 1 camp géré par le DWNP (Deception Valley) pour lequel nous avons sollicité Bigfoot pour faire également la réservation. Nous payons donc la totalité au tour opérateur qui nous fournit en retour un voucher intégrant les campsites et l’entrée au CKGR.

La facture s’élève à 2900 pulas (soit 270 €) pour 2 personnes et un véhicule, se répartissant entre :

  • Campsites gérés par Bigfoot (x3) : 1200 pulas,
  • Campsite géré par le DWNP (x1) : 60 pulas,
  • Entrée dans le CKGR (x4) : 1160 pulas,
  • Commission pour la gestion de la réservation auprès du DWNP : 190 pulas,
  • TVA (12%) : 290 pulas.

crykala Revenir au Botswana nous rappelle à quel point il n’est pas simple d’y organiser son voyage soi-même. On avait oublié la difficulté des communications avec le pays et l’impossibilité d’obtenir des réponses rapides et complètes à nos questions.

C’est d’autant plus rude pour nous après la facilité avec laquelle on a pu préparer notre séjour en Ouganda où les échanges sont quasi-instantannés ! Alors, c’est vrai que c’est parfois décourageant mais ça apprend drôlement la patience tout ça :)

Et comme il faut aussi patienter en attendant le jour du départ, on s’est trouvé un peu de lecture. Le cri du Kalahari (titre français) raconte les aventures et les travaux des chercheurs Mark et Delia Owens, venus s’installer en 1974 dans un campement rudimentaire au coeur du désert dans le but d’étudier les animaux et mettre au point un important projet de conservation des espèces. Voilà qui devrait nous apprendre pleins de choses sur la vie à Deception Valley !

 

0 tawanaute aime cet article, et vous ?
2017-02-11T06:15:39+00:00

2 Commentaires

  1. Laurent 6 mai 2013 à 3 h 48 min␣- Répondre

    Toujours autant d’informations précieuses pour l’organisation d’un voyage ! Merci de ces précisions.
    Je suppose que vous êtes sur place et j’ai hâte de découvrir votre récit de voyage à votre retour.

    • Tawana Blog 6 mai 2013 à 16 h 28 min␣- Répondre

      On a un peu tardé à débuter le carnet de voyage mais on vient tout juste d’ouvrir la première page ici :)
      Merci pour les encouragements !!

Laisser un commentaire