Mission léo : Dopi Pan Transect

Accueil/Zimbabwe Mission Leo - Carnet de mission/Mission léo : Dopi Pan Transect

Ce matin, on quitte la maison rapidement afin de vérifier les camera traps et regarder si elles ont pris quelques photos de léopards.

On commence la tournée par Makwa. Les éléphants ont vraisemblablement passé des heures à poser devant l’objectif de la première caméra pendant qu’un groupe de délinquants s’est acharné sur la seconde qu’on retrouve à terre plusieurs mètres après sa position initiale … Ils piétinent vraiment tout ces éléphants !

Alors qu’on revient à la voiture, on aperçoit de nombreux vautours virevolter dans le ciel.  Ils ont sans doute repéré une proie au sol et s’apprêtent à festoyer. Paul décide d’aller voir de plus près, l’opportunité de trouver de la viande fraîche pour constituer un appât pour le léopard n’est pas si courante. Les volontaires précédents ont eu le droit à un babouin faisandé, voyons un peu ce qui nous attend !

On s’enfonce tant bien que mal dans le bush pour approcher au plus près des vautours. Ils sont là, certains dans les arbres, d’autres au sol, à même la proie qu’on n’est pas encore en mesure d’identifier. Pour l’instant, la question est surtout de savoir si les prédateurs roupillent à côté ou non … Les herbes sont hautes et couleur jaune poil de lion. C’est dire qu’il faut être vigilant. Les volontaires restent dans la voiture pendant que Paul avance doucement à pied. A priori, le champ est libre et il nous fait signe de le rejoindre. On découvre à nos pieds un kudu dont il ne reste vraiment plus grand chose. Sur le moment, Paul décide de laisser tomber.

On termine la vérification des camera traps sans jamais trouver une seule photo de léo et en devant renoncer à l’une d’entre elle pour cause d’éléphants, peu disposés à nous laisser travailler … Conclusion de ce matin, on n’a pas de viande pour le piège à léo et on a toujours aucune idée de l’endroit où il serait judicieux d’installer la cage …

De retour à la maison, Paul décide que nous devons quand même mettre en place le piège et voir ce qu’il se passe. Il réfléchira à un plan cet après-midi pendant que nous ferons le transect de Dopi Pan avec Innocent. En attendant, on retourne vers Makwa, récupérer ce qu’il reste du kudu parce que c’est toujours mieux que rien.

On commence le transect vers 14h30 au point d’eau de Caterpillar où d’autres vautours sont agglutinés sur la dépouille d’un éléphant. Ce sera la seule et unique animation jusque Dopi Pan où la monotonie du trajet ne sera interrompue qu’à deux reprises par des éléphants et un kudu (bien vivant celui-ci). On apprendra plus tard qu’il n’y a jamais beaucoup d’animaux à cet endroit du parc.

Après Dopi Pan, c’est toujours assez calme jusqu’au moment où nous apercevons sur la route une petite troupe de lions tranquillement allongés sur le sable. Malheureusement, notre présence semble les déranger et ils filent rapidement se cacher dans la brousse. Reste juste à côté de nous, le mâle, magnifique et imperturbable.

Avant de terminer le transect, on fait un petit passage à Nyamandhlovu, avec une vague impression de déjà vu :) Et puis on reprend en direction de Main Camp où on comptera encore quelques éléphants, un chacal, des zèbres, des girafes, des phacos et des gnous.

Au retour, on apprend que Paul et Stéphanie doivent se rendre à Bulawayo demain et que nous serons confiés aux bons soins d’Innocent pour les deux prochains jours. Le programme qui nous attend est alléchant : transect à Ngweshla et installation de la cage en vue de la capture du léopard !

La mission dans l’oeil des camera traps

Côté camera, RAS ;-)

6 tawanautes aiment cet article, et vous ?
2016-12-02T14:09:27+00:00

Laisser un commentaire